A poils, à plumes ou à écailles, exotiques ou domestiques, les animaux s’invitent dans tous les éléments tendance de décoration. Sauvages ou mignons, pourquoi les animaux envahissent-ils nos maisons? Peut-être parce qu’on les aime, tout simplement !

Crédit photo Leroy Merlin

Crédit photo Leroy Merlin

L’animal dans la déco: une origine pariétale

Omniprésent dans le quotidien de l’homme, l’animal est aussi un élément central (et mural) de décoration depuis la nuit des temps. On le retrouve dans les peintures rupestres dès la Préhistoire, les hiéroglyphes de l’Egypte Antique où il est élevé au rang de divinité, les tapisseries du Moyen-âge comme la célèbre « Dame à la licorne »… D’ailleurs, le bestiaire médiéval est tellement fantastique (dans tous les sens du terme) que la Bibliothèque Nationale de France lui consacre actuellement une exposition. La licorne, objet de moult délires décoratifs, est une émanation de notre fascination pour les chimères. Le bestiaire médiéval fait en réalité l’éloge du Créateur au sens chrétien du terme. Et du Créateur à la création, il n’y a qu’un pas que l’on franchit habilement en décoration !

Ode à la création

Si dans la vision chrétienne, les animaux ont une fonction bien précise, cela ne suffit pas à expliquer leur représentation omniprésente dans la décoration. D’un point de vue psychologique, ils reflètent nos instincts les plus profonds. L’animal marque un retour à la Nature, nous renvoie à notre sauvagerie et aussi nos faiblesses. Des courbes élégantes, une variété d’espèces et de couleurs infinies… En termes de déco, la Nature (qui est plutôt bien faite) est tout simplement une source d’inspiration inépuisable pour les designers. 

Comme dans les tableaux du Douanier Rousseau…

Cette tendance actuelle s’inscrit dans la continuité du retour au style « retropical » (contraction de retro et tropical) et le revival Arty. Vous osiez l’osier ? Le vert « Greenery » de Pantone © ? Les motifs végétaux et plumes de paon, ananas, les fauteuils en rotin… ? Alors vous êtes mûr pour accueillir dans votre maison des animaux qui tiendront compagnie à votre décoration. Mais attention, pas n’importe lesquels !

Crédit photo IKEA

Les animaux « in »

Crédit photo Maisons du Monde

Certains animaux ont plus le vent en poupe que d’autres, comme nos amis de la forêt (à part peut-être le blaireau) : le cerf, le renard, l’ours polaire, la chouette…

Les fauves, avec une prédilection pour le tigre et le léopard, les singes, oiseaux de paradis, papillons exotiques et autres as de la jungle  invitent à l’évasion. Sans oublier l’incontournable flamant rose gonflé d’orgueil qui se prélasse dans nos piscines l’été !

 

Assembli chez Cantik Bordeaux

L’animal domestique se dresse bien dans le salon ou monte la garde dans l’entrée. On pense au chien bien sûr, mais pas n’importe lequel non plus ! Le bulldog et le carlin ont la cote. Quant aux chats, ils font partie des incontournables de la déco animale, silhouette stylée oblige !

 

En revanche, on les croise moins au salon (sauf celui de l’agriculture) : les animaux de la ferme (veaux, vaches, cochons…), à l’exception du lapin, trop kawaii (mignon) pour être laissé à l’abandon.

 

 

Comment utiliser l’animal en déco? 

 

Heytens

 

Point trop n’en faut pour ne pas faire zoo ! On distille l’animal par petites touches : exotique sur un élégant papier-peint, en motif sur un bol en émail ou des assiettes en céramique. Les animaux polaires (so « hygge » !) et de la forêt s’impriment volontiers sur des coussins et le linge de maison. Le renard a la cote sur les housses de couettes pour enfants ! Sous forme de statue ou de trophée kitsch, il s’immisce avec délice dans un intérieur Arty, au milieu d’un joyeux capharnaüm de meubles rétro aux couleurs vives.

Une statue qui ne vous laissera pas de marbre 

A glisser discrètement dans un coin du salon, la statue et le faux trophée animal sont du meilleur effet. Côté matière, on privilégie les matières lisses et vernies pour rendre le brillant des couleurs qui se veulent pétantes (rouge carmin, fuchsia, bleu ciel, multicolore), total doré ou chromé. Decowoerner, l’enseigne qui s’est spécialisée dans les animaux décoratifs, utilise la fibre de verre, une matière plus légère et plus solide que la céramique vernie.

Décliné dans ces matériaux ou en carton à monter soi-même, le trophée tête d’animal a une classe folle dans l’entrée ou le salon. Les animaux empaillés sont admis, à la seule condition d’être customisés avec un collier de perles, un bonnet, des Ray Ban… pour détonner dans un univers urbain et minimaliste.

 

Commenter

Tendance animaux : la petite bête qui monte, qui monte dans la déco !