Après quatre mois de rénovation, Le Burdigala sort de son cocon. Une décoration entièrement revue, afin de créer un véritable lieu de vie dans le quartier Mériadeck. Déco in Bordeaux décante pour vous cette nouvelle ambiance avec les confidences de Sébastien Bize, directeur de l’hôtel, et d’Oscar Lucien, architecte d’intérieur.

Crédit photo: Jérôme Losson

 

Suite à son rachat fin 2016, l’hôtel Le Burdigala appartient désormais au groupe Inwood Hotels, propriétaire du B d’Arcachon et de plusieurs établissements prestigieux à Paris. Aujourd’hui, l’établissement veut se créer une nouvelle place dans le centre ville et dans le cœur des Bordelais.

« Nous voulons montrer à la clientèle locale que nous pouvons l’accueillir pour dîner ou juste pour boire un verre » explique le directeur. « Nous proposons aussi de nombreux événements et animations : des afterworks, des concerts, une salle de cinéma pour les enfants, une offre salon de thé et des cours de yoga. »

 

Pour Le Burdigala cru 2018, la réception, le bar, le restaurant et les salles de séminaire ont subi une véritable transformation tout en conservant des prestations haut-de-gamme. Une terrasse vient s’ajouter à l’ensemble et ne demande qu’à s’animer à l’approche de la saison estivale. Selon Sébastien Bize, « c’est un nouvel hôtel » qui s’est dessiné au fil de la rénovation. Cette institution bordelaise fraîchement trentenaire s’enrichit aujourd’hui d’une nouvelle identité et d’un design à la fois original et élégant, pour faire vivre « une expérience unique » aux clients.

 

 

« Oscar Lucien a un don pour faire ressortir l’âme des hôtels »

 

Burdigala réception

Oscar Lucien, fondateur de Maison Numéro 20 à Paris, est spécialiste de la décoration d’appartements et d’hôtels haut-de-gamme. Il a réussi le pari de distiller une atmosphère  plus chaleureuse et moderne dans le lieu, en phase avec les nouvelles perspectives du Burdigala. Le nom de l’hôtel sonnait d’ailleurs comme une évidence pour déterminer les inspirations de la nouvelle décoration : « nous avons voulu jouer sur Le Burdigala, qui est également l’ancien nom de la ville de Bordeaux », précise-t-il. Le résultat offre un habile mélange d’Antiquité, de style contemporain, et de codes empruntés à l’univers du vin.

« En entrant, nous nous sommes retrouvés comme dans l’atrium d’une maison antique. Nous avons travaillé dans un esprit de jardin d’hiver en recloisonnant les espaces. » En hommage aux anciennes demeures, une fresque fine et élégante réalisée par Mioshe a trouvé sa place dans l’arrondi du plafond. « Nous avons déposé quelques pièces antiques et des poteries, hors des clichés et tout en finesse dans l’approche du concept. » Et en hommage aux vignes, des feuilles en métal découpées au laser par la maison Art et Floritude reflètent subtilement la lumière. Pour insuffler encore plus de luminosité au Burdigala, Oscar Lucien a choisi des touches de mordoré, de laiton et d’or doux comme fil conducteur dans tout le rez-de-chaussée.

Une attention particulière apportée à la convivialité

Quand design et confort ne font qu’un

Les couleurs et les matériaux ont été soigneusement sélectionnés selon un vrai travail pictural, pour créer une harmonie de motifs et de nuances … comme un bel accord mets et vin. À l’image de la réception qui nous accueille dans une déclinaison d’ocre et de bleu canard, rehaussée de panneaux peints comme des bulles pour faire ressortir le côté festif du vin. Le lieu comprend aussi de nouveaux petits salons très cosy, pourvus d’une bibliothèque « comme à la maison » et de fauteuils en velours, parfaits pour apporter de la convivialité et de la rondeur.

Un nouvel hôtel pour faire vivre une expérience unique aux clients

 

Quant au nouveau bar de l’hôtel, il révèle « un traitement original, moderne et artistique du vin » décrit Oscar Lucien. La pièce s’enveloppe de teintes rappelant les robes du précieux nectar : des notes de rose, de rouge, de pêche et d’abricot. Ainsi que des cuivres joliment patinés pour habiller le bar et accrocher la lumière avec douceur. Et dans la véranda, une délicate explosion de nuances de vert très actuelle et pleine de fraîcheur.

 

 

 

Marquer les esprits avec les séminaires et le restaurant

 

« L’hôtel est très connu, moins le restaurant et les salles de séminaires » souligne Sébastien Bize. Aussi ces espaces se parent-ils d’une décoration de caractère, ponctuée de motifs géométriques d’inspiration Art Déco. Même chose au sol, où l’on retrouve des sols trompe-l’œil façon carreaux de ciment.

La fresque de Mioshe a parfaitement trouvé sa place dans l’arrondi du plafond

Des choix forts en matière de design, qui font aussi la part belle au bien-être des visiteurs. « Oscar Lucien a choisi de beaux matériaux et un très beau mobilier, mais le confort est important. Les chaises de la salle de restaurant se devaient d’être très confortables car chez nous, les repas peuvent durer longtemps. Tout est fait maison par le chef Denis Lemercier, qui prend le temps de travailler des produits de qualité. » Jusqu’au pain choisi chez Maison Lamour, récemment élue meilleure boulangerie de France. En écoutant Sébastien Bize évoquer ainsi le restaurant, nous n’avons qu’une envie : prendre place à l’une de ses tables d’hôtes et savourer la cuisine bistronomique préparée au Burdigala.

Le Burdigala, un nouveau lieu de vie ouvert

 

« Les retours des clients sur le design sont déjà très positifs » se réjouit le directeur. Une excellente nouvelle avant l’arrivée de l’été et des touristes dans la capitale girondine. « Nous sommes aux petits soins pour nos clients et voulons proposer un lieu de vie ouvert », affirme encore Sébastien Bize. Et on ne vous conseille qu’une chose : vous laissez tenter, en allant profiter de la nouvelle terrasse dès les premiers beaux jours.

Nouvelle salle de restaurant de l hôtel Le Burdigala

La salle de restaurant se pare d une décoration unique pour marquer les esprits

Commenter

L’hôtel Le Burdigala, un nouveau millésime