Vous n’aviez encore jamais remarqué l’hôtel Cardinal ? Fruits du travail de Géraldine Meurisse, la propriétaire des lieux. Niché rue Élisée Reclus en face de la Mairie de Bordeaux et à quelques mètres de la cathédrale Saint-André, l’établissement a quelque chose de secret. Et nous avions très envie de vous offrir un aperçu des merveilles qui se cachent derrière sa porte cochère bordeaux.

 

 

Ouvert depuis décembre 2017, l’hôtel Cardinal a tout du pari réussi. D’abord parce que Géraldine Meurisse a choisi Bordeaux pour créer son établissement hôtelier sans être de la région : « Je suis nantaise mais j’ai été attirée par le dynamisme de la ville et sa renommée dans le monde du vin ». Et puis un coup de chance avec cet immeuble du XVIIIe siècle à vendre en plein cœur du centre ville. Anciennement bâtiment administratif appartenant à la mairie, Geraldine Meurisse a complètement réhabilité pour abriter dix suites haut-de-gamme. Un petit hôtel tout en discrétion et en élégance, où le parti-pris était d’aménager des chambres spacieuses pour le confort des clients.

La décoration

Chaleureux et cosy..

L’autre défi de la propriétaire de l’établissement fut de choisir toute la décoration elle-même : « J’ai commencé par faire appel à un architecte d’intérieur mais je ne me retrouvais pas dans les propositions. J’avais des idées très arrêtées que je ne parvenais pas forcément à retranscrire. Alors je me suis lancée ! » Sa vision est audacieuse et affirmée : des matériaux précieux, des meubles uniques, des livres partout et des œuvres d’art.

« Mes fournisseurs m’ont parfois dit que j’étais folle d’investir autant, mais l’attention et la confiance que je porte à mes clients doivent passer par la décoration ». Le résultat offre un harmonieux mélange de pièces de grands designers et de petits créateurs. Sélection que Géraldine Meurisse a mûrement réfléchi pour ne pas avoir à adopter la moindre table basse par défaut. Car à l’hôtel Cardinal, la décoration a une âme. Une âme pleine d’hospitalité et de chaleur humaine.

Bienvenue chez vous

Ces valeurs, on les ressent dès l’entrée. La porte cochère, reproduite à l’identique, ne s’ouvre pas de l’extérieur. Il faut actionner la sonnette pour être accueilli par le réceptionniste.

…chaque élément du mobilier à été sélectionné avec soin.

« C’est comme à la maison, un cocon protégé et intimiste ». Pour meubler le hall d’accueil tapissé de carreaux de ciment au sol, Géraldine Meurisse a choisi un canapé Knoll en velours, où les clients peuvent prendre un café avant d’être conduits à leur chambre. On admire aussi l’authentique (et superbe) chariot de bar Aldo Tura des années 1950, déniché en Belgique grâce à la magie d’Internet.

Surmonté par un bouquet de fleurs et un flacon en cristal, le meuble est parfaitement mis en valeur par le mur violine auquel il s’adosse. Mais aussi par les appliques « Earth » dessinées par Émilie Cathelineau, une designer du Maine-et-Loire.

                                                                                                                                                                                Le salon

L’hôtel Cardinal possède également un salon, qui n’a rien de la salle de réunion traditionnelle et austère. La propriétaire a choisi une table Saarinen en marbre Marquina, soutenue par un pied tulipe et de forme ovale pour se réunir en petit comité. Elle est éclairée par un lustre venu des États-Unis, et éclaboussée de couleurs par un tableau de l’artiste JonOne, mondialement renommé dans le domaine du street art. Une pièce exceptionnelle représentant un dollar américain : « Il n’y en a que sept dans le monde selon les jours de la semaine. Nous avons acheté le seul disponible, le Thursday », explique Géraldine Meurisse avec enthousiasme

Et pour cause, l’art lui tient beaucoup à cœur, à l’image des œuvres exposées un peu partout dans l’établissement« Nous avons un original de Cocteau, mais aussi un dessin de trois mètres de long de l’artiste suisse Carmen Perrin dans le hall d’accueil». Une œuvre pleine de bonnes ondes positives que l’on reçoit immédiatement en passant la porte.

L’ impressionnant tableau de l’artiste JonOne illumine le salon.

 

 

Une ambiance..

L’ important travail réalisé sur les tissus s’illustre jusqu’aux têtes de lits.

Les dix suites de l’hôtel Cardinal s’organisent autour du patio de l’immeuble et renferment chacune une décoration unique. Des chambres décidément pas comme les autres. Toutes munies de leur petite cuisine sur-mesure aux meubles laqués blancs ou noirs. Certaines avec un véritable espace salon séparé voire de deux salles de bain. Pour leur donner leur identité, Géraldine Meurisse a réalisé un gros travail sur les tissus. Elle les sélectionne, avec un artisan local pour qui elle a eu le coup de cœur. Jéremy Bommard, un tapissier dont l’atelier est installé rue Huguerie. Il a confectionné chaque tête de lit et les revêtements des fauteuils.

« C’est souvent ce que l’on choisit en dernier alors que d’après moi cela apporte tout de suite une atmosphère et de la lumière ».

..douce comme du velours

Ici, vous ne verrez pas de chromes ni de teintes flashy. La propriétaire a privilégié une ambiance douce, ponctuée par des éléments en laiton et des coloris lumineux mais pas criards : des cognacs, des framboise, des jaunes ambrés, des bleus soyeux et des verts apaisants. Un confort tellement palpable que l’on ne voit plus le temps passer. La propriétaire nous confie justement que les clients de l’hôtel Cardinal aiment y passer des séjours de longue durée, et nous aurions volontiers fait comme eux. Certains convives ont même souhaité prolonger l’expérience au point de faire appel à Géraldine Meurisse pour meubler leur propre logement. De propriétaire d’hôtel à décoratrice d’intérieur, il n’y a qu’un pas : « Je ne m’étais jamais imaginée exercer ce métier mais j’aimerais beaucoup y consacrer plus de temps. » Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous avez aimé la déco l’hôtel Cardinal…

 

 

Velours, dorures et matériaux précieux apportent du cachet à chaque espace.

 

 

 

 

 

Hôtel Cardinal

4 rue Élisée Reclus

33000 Bordeaux

05 56 01 62 32

hotelcardinalbordeaux.fr

 

Commenter

Dans les confidences de l’hôtel Cardinal