coutume studio salon suspension décoration intérieur maison de vacances

Cap sur une maison de vacances en bord de plage, rénovée avec goût et meublée de pièces chinées ou transformées. Ça sent bon les embruns !

Une fois n’est pas coutume…

vendée maison de vacances plage décoration C’est en Vendée que nous jetons l’ancre pour cette visite, à Saint Gilles Croix de Vie plus précisément. Karine Pelloquin et son mari Frédéric Aguiard, fondateurs de COUTUME{STUDIO}, y ont acheté puis rénové leur maison de vacances. Située dans une impasse menant directement à la plage. Un quartier prisé où cette petite bicoque à vendre semblait n’attendre plus qu’eux. « Quand nous l’avons visitée, elle était juste horrible ! », se rappelle Karine Pelloquin « mais son potentiel était incroyable ». En effet, bien vu ! Plusieurs mois et quelques travaux plus tard, l’ancienne maison de pêcheur passe de 30 à 65 mètres carrés. Et, ceci grâce à l’ajout d’une extension, elle alors retrouve sa beauté brute comme dépolie par l’air marin. On sentirait presque le sable glisser sous nos pieds.

Mais il est déjà l’heure de rentrer de la plage. Des murs blanchis et de petites ouvertures typiques « parce qu’il fallait se protéger du vent » composent la façade de la maison. Des volets gris anthracite la rehausse pour respecter l’esprit du lieu. En passant la porte, la pièce à vivre accueille directement les visiteurs et débouche sur une ouverture. L’ancienne baie qui menait à la cour a été supprimée et donne sur l’extension qui abrite désormais le salon. Le couple a fait réapparaître les murs en pierre autrefois dissimulés sous une isolation en plastique. Et puis, les a soulignés d’un soubassement à la chaux et d’un sol en béton façon argile blanche. Côté salon, des carreaux de ciment multicolores prolonge le plancher – venus de Hongrie – dont les teintes se dégradent subtilement du clair de l’entrée à l’anthracite du soubassement de l’extension.

maison de vacances coutume studio plage vendée décoration intérieur salon

« Chiner ? On ne fait que ça ! »

salon décoration meubles chinés intérieur maison Une table rabaissée et repeinte, un ancien établi, une suspension Gubi des seventies… Dans toutes les parties de leur maison de vacances, le mobilier est chiné et/ou transformé par Karine et Frédéric. Ces petites tables basses que l’on croirait tout droit venues des années 70 ? Des pots de fleurs modifiés, laqués de blanc et surplombés par des rondelles de marbre, l’une fabriquée sur-mesure et la seconde… empruntée à une autre table. Les lampes suspendues ? Des créations uniques COUTUME{STUDIO}, faites de pièces de bois anciennes (et disponibles à la vente chez Maison Sersk à Bordeaux).

La porte ronde a elle aussi vu son usage détourné. Datant des années 60 et trouvée chez un antiquaire, elle donnait auparavant sur un extérieur. Sablée puis réinstallée, elle mène aujourd’hui à la salle de bain. Où nous accueille un ancien lavabo de collectivité, comme ceux que l’on trouvait dans les écoles maternelles, surmonté d’une pièce de marbre récupérée sur une coiffeuse. Tout en longueur, il s’adapte parfaitement à cette pièce étroite mais pas moins fonctionnelle.

 

Parfaites imperfections

cuisine carreaux noirs décoration aménagement

Suite de la visite du rez-de-chaussée  avec la cuisine, où là encore, tout a été refait. « Sauf le plafond en lambris repeint en blanc », précise Karine Pelloquin. Les matériaux sont bruts, un peu déformés et imparfaits comme s’ils avaient toujours été là, comme ces carreaux marocains noirs. Ce sont des zelliges faits à la main. Les étagères sont des poutres récupérées dans des granges. Alors que, les portes de placard sont issues de planches de coffrage poncées, rappelant le bois blanchi des plages.

 

 

 

salle de bains décoration miroir évier marbre maison Dans la chambre, ambiance cocooning en bord de mer : « on se croirait dans une petite boîte, les pieds dans le sable », commente Karine Pelloquin.  Le plafond y était plus haut que dans les autres pièces, alors le couple a choisi de repeindre le plafond avec une retombée dans une teinte anthracite. En guise de luminaires, d’anciennes nasses de pêche, autres témoignages de l’authenticité et de l’esprit « récup » qui règnent dans cette maison.

Puis, regardez le petit escalier de meunier : très pentu et avec des marches courtes, il a été complété par un billot de bois à son pied pour une descente plus douce. Il mène à l’étage où attendent deux chambres sous pentes, toutes de couleurs craie et calcaire vêtues, dans une ambiance calme et propice au repos. Vous avez dit sieste ?

 

chambre bois plage décoration maison de vacances

Zoom sur… COUTUME{STUDIO}

coutume studio karine pelloquin frédéric aguiard stylistes designers textilesKarine Pelloquin et Frédéric Aguiard sont à l’origine stylistes et designers textile. Avec près de 30 ans d’expérience dans la mode, ils décident de bifurquer vers la décoration – un domaine pas si éloigné – après avoir aménagé leur propre maison. Installés à Bordeaux depuis trois ans, ils continuent de mener une double activité. Ainsi, ils ouvriront fin 2019 leur showroom près de la place Tourny : un grand espace entre boutique et galerie, où il sera possible de faire appel à leurs services et de trouver aussi bien du mobilier chiné que des pièces de décoration uniques COUTUME{STUDIO}.

Retrouvez leurs si belles pièces ici : http://www.coutumestudio.fr/

Commenter

Un port d’attache les pieds dans le sable