Jessica Ballion Ohana est une jeune femme qui aime les belles choses. Après avoir fait des études d’histoire de l’art à Bordeaux, elle est partie à Montpellier s’occuper de collections au musée d’Art Contemporain puis a été directrice artistique dans un grand groupe hôtelier. C’est donc avec un goût certain qu’elle a décoré son grand appartement des allées de Tourny.

Une location et alors ?

Pour une fois dans « Entrez sans frapper », nous n’allons pas vous raconter l’histoire d’un chantier ou d’une rénovation. C’est en effet un appartement en location dont il s’agit. Et c’est finalement une situation assez habituelle : comment faire pour s’approprier un espace que l’on va habiter temporairement ? Et surtout le magnifier, sans pour autant se ruiner ou refaire complètement l’appart qui ne nous appartient pas ?

C’est ce qui est arrivé à Jessica : un bel appartement de 150 mètres carrés sur les allées de Tourny à « investir » pour sa petite famille. Elle a appliqué les mêmes méthodes que pour ses clients en s’interrogeant sur son mode de vie. Est-ce qu’elle reçoit beaucoup ? A besoin d’une cuisine ouverte ? Veut un grand salon pour ses amis?
« Je pose beaucoup de questions à mes clients pour mieux connaître leur manière de vivre. Cela permet de proposer un aménagement qui est adapté. Je ne les juge pas du tout mais il faut qu’ils soient en confiance pour que je comprenne bien ce qu’ils attendent. »

Des aménagements mais pas trop

Jessica mise sur ce qui est déjà là : des murs blancs et un plancher impeccable. La décoratrice recommande d’ailleurs de ne pas se presser : « il faut prendre le temps de vivre dans son appartement ou sa maison. Voir comment la lumière évolue au fil de la journée, par exemple. Cela peut inciter à mettre de la couleur ou non dans telle ou telle partie… Parce qu’on ne le dira jamais assez, mais quand une pièce est petite, le blanc sur les murs ne va pas augmenter sa taille ! Alors pourquoi ne pas tenter une belle couleur qui va ajouter une ambiance, un intérêt, à une pièce qui n’en avait pas beaucoup au départ ? ».

Si vous choisissez de peindre, le maître mot est la cohérence dans les couleurs en choisissant dans une palette de la même hauteur : vif, sourd, passé…
Comme il n’était pas nécessaire de refaire de gros travaux, Jessica met l’accent sur le mobilier et de belles pièces dans le séjour. Une table en métal noir, sobre, très simple mais qui est bien présente à cause de la matière. Les chaises sont des Pols Potten que Jessica a depuis longtemps. Parce qu’il est aussi important de mélanger les nouveaux achats avec les meubles plus anciens, qui racontent une histoire, votre histoire.
« J’ai voulu un espace ouvert et chaleureux pour recevoir et j’ai même tenté le canapé en lin blanc, alors que j’ai des enfants ! ». Et là aussi notre décoratrice veut tordre le cou aux idées reçues et prône le blanc pour le canapé… quand il est déhoussable et lavable. Elle en a fait l’expérience et il ne faut pas hésiter à choisir une base neutre qui permet toutes les folies au niveau des coussins. Que l’on peut changer facilement au cours des saisons : des « poilus » pour l’hiver ou des couleurs vives pour l’été… Une astuce pour changer rapidement l’ambiance de la pièce à vivre sans trop dépenser.

L’harmonie se niche dans les détails

Pour les accessoires, Jessica a beaucoup chiné ou rapporté des objets de ses voyages, pour ajouter une touche plus personnelle que les produits que l’on retrouve partout.
Un effort particulier a été porté sur les luminaires qui peuvent « changer complètement l’ambiance d’une pièce sans oublier de bien choisir les ampoules ! ». Dans le séjour, le choix de Jessica s’est porté sur un modèle de la marque Mambo, créé par Claudia Melo. Une suspension sobre et chic qui sait aussi se faire oublier par son élégance.

Les chambres sont organisées de la même manière avec des tons neutres avec une touche particulière à chaque fois. Comme le papier peint panoramique Elitis Santorin qui rappelle l’amour immodéré de la jeune décoratrice pour la Grèce. Chez les plus petits, un mur a été aussi recouvert d’un papier peint Pierre Frey, en mode jungle mais dans une gamme de beiges pour que cela reste doux.

Encore quelques conseils ?

Pour raviver une cuisine un peu vieillotte dans une location, là encore, on mise sur des astuces : par exemple en changeant les poignées et les boutons de porte, « je vous conseille la quincaillerie Desombes, rue des Trois-Conils ». Cela peut apporter un autre style à moindre frais.
Il est aussi possible de repeindre la crédence ou de changer le plan de travail (à négocier avec le propriétaire).
Pour les autres pièces, des rideaux peuvent créer une belle ambiance, « sans lésiner sur la tringle à rideaux ! », un détail pour vous mais qui veut dire beaucoup. Enfin, on n’oublie pas les tapis qui peuvent faire oublier un carrelage moche…

 

 

ZOOM SUR… Jessica Ballion Ohana

 

Jessica Ballion Ohana a créé la société Bohdeco depuis 2012. Plusieurs dizaines de projets ont été réalisés, du plus simple au plus ambitieux comme celui du château de Capitoul avec plus de 44 villas à imaginer avec le groupe Domaine & Demeure. Dans ce cas, l’approche de Bohdeco est globale et c’est en véritable directrice artistique que Jessica Ballion Ohana choisit le mobilier, mais aussi les tenues des employés ou la playlist du lobby…
+33 (0) 671. 78. 78.05 contact@bohdeco.com | @jessica_ballionohana

 

 

 

Reportage photo : Miguel Ramos Photographie

Commenter

Sur les allées de Tourny, une belle location