© Fritz Hansen

Autrefois pièce dédiée aux réceptions, le salon se jouerait-il des conventions ? Séparé ou non, on l’aime forcément cosy aussi bien pour l’apéro que pour « binge watcher » des séries. Venez faire salon avec Déco IN !

Le dernier salon où l’on cause

© Madura

Pièce à vivre, salle de séjour, salon… On est parfois un peu perdu avec toutes ces dénominations et ces espaces redéfinis. Alors revenons aux bases ! Selon le dictionnaire, le salon est une pièce destinée à recevoir les visiteurs. Au XVIIIe siècle, on parlait aussi de salon pour évoquer les réunions mondaines et les conversations de la bourgeoisie. Du thé, quelques gâteaux, un piano et de longues discussions autour de la littérature ou de la musique ! Dans nos intérieurs de 2019, le salon est plus rarement séparé du reste de la maison. Il se fond dans l’espace à vivre, quelque part entre la salle à manger et la cuisine, mais il reste un lieu douillet, propice à la convivialité et aux bons moments en famille ou entre amis. La pièce idéale pour recevoir, mais aussi pour se lover sous un plaid les après-midis d’hiver.

© Velux

Alors, pour un salon bien aménagé, la première chose à faire est de s’entourer de bons basiques : une ou plusieurs assises, une source de lumière, une table basse et un tapis. Ensuite, tout dépend de l’espace disponible, des tendances et des envies. Comme une garde-robe que l’on agrémente au fil du temps et en fonction de son mode de vie !

La place, c’est beau

© Calligaris

Les dimensions de la pièce sont cruciales pour meubler un salon de manière harmonieuse sans se sentir étouffé. Dans un petit salon, on privilégie le minimalisme et les meubles de petite taille. Même si leur confort est évident, mieux vaut éviter les canapés d’angle pour ne pas encombrer les lieux : on leur préfère des assises à deux places et des fauteuils rétro. Dans une pièce riquiqui où les soirées de l’ambassadeur sont peu fréquentes, une méridienne ou un pouf tout mou suffisent largement pour se vautrer en rentrant du boulot. Quant aux tables basses, elles rétrécissent au lavage et se font gigogne pour donner du relief à la pièce : les modèles vintage à pieds compas font ainsi très bien le job pour un plateau télé ou un apéro sur le pouce.

© Cinna

Dans une vaste pièce à vivre où tout est ouvert, il est surtout important de bien délimiter chaque espace pour que leur fonction apparaisse clairement. Et là, on peut tout de suite voir grand ! Un tapis XXL, une large table basse et/ou une suspension démesurée permettent d’identifier le coin salon au premier coup d’œil. Un meuble TV tout en hauteur permet aussi de créer une cloison avec la salle à manger. Le salon se mue en lieu de lecture le soir venu ? On s’offre un lampadaire façon liseuse, à poser tout près du canapé… d’angle, bien sûr.

All in !

© Fritz Hansen

Pour bien choisir un tapis, il faut là encore tenir compte de la configuration de la pièce. Dans un petit salon, priorité aux… petits tapis, à disposer seuls ou à plusieurs en superposition. Un grand tapis peut aussi très bien trouver sa place dans un espace réduit, en prenant bien soin de laisser de laisser le sol visible à plusieurs endroits. Une astuce qui donne une impression de grandeur, et qui se marie à merveille avec les banquettes vintage.

Pas de tapis du tout, c’est possible ? Et comment ! Surtout si l’on peut éviter de passer des heures à aspirer les poils du chat ou du chien. Dans ce cas, on joue sur les mélanges de revêtements de sol pour structurer les espaces. Le mix parquet/carreaux de ciment se fait de plus en plus dans les pièces à vivre, surtout avec de l’asymétrie et un effet débordement.

Objets du désir

Alors, à quoi ressemble le salon de 2020 ? On dit : pleins feux sur les courbes. Les meubles aux formes arrondies ou imparfaites enveloppent nos intérieurs de douceur, après avoir été dominés par la rigueur des lignes droites et graphiques du style Japandi. Cela fait d’ailleurs partie des grands courants repérés au dernier salon Maison&Objet. Alors si vous comptez changer prochainement de canapé, choisissez-le incurvé ! De leur côté, luminaires, bibelots et tapis surfent sur la vague des ondulations pour créer une ambiance rassurante. On craque aussi pour les petites banquettes - avec ou sans dossier - toutes en rondeur recouvertes de laine bouclée.

Côté couleurs, on dit adieu aux salons monochromes et aux murs blancs so boring. Pour 2020, la tendance est aux harmonies ou aux contrastes de trois à cinq tons. Vert tilleul, olive, bleu menthe, jaune moutarde, bordeaux, corail ou encore rose poudré composent la palette de la prochaine saison. On veut des murs et du mobilier coloré et c’est tant mieux ! Vos invités vont adorer.

© Roche Bobois

 

Commenter

On passe au salon ?